LES MEILLEURS RESTAURANTS D'ALTITUDE DES ALPES

Rédigé par : Quartz Co.

Rédigé par : Équipe éditoriale Quartz Co. 

Quel sera votre souvenir le plus impérissable au terme de votre voyage de ski dans les Alpes ? Quels moments vos souvenirs vont-ils garder irrémédiablement en avant-plan: un verre de vin servi sur une terrasse panoramique ou un plat parfaitement équilibré créé à partir d’ingrédients du terroir ? Voici cinq restaurants qui vous promettent autant d’expériences uniques que de moments inoubliables.  

Le Chef Julien Machet nous accueille au pied des pistes de Courchevel - à 1 400 mètres d’altitude - afin de nous faire découvrir la cuisine savoyarde de son enfance et celle qu’il a su réinventer au fil du temps. Des pâtes et des oeufs (un hommage au seul plat que son grand-père savait cuisiner !), sont inscrits à la carte aux côtés du cochon de Monsieur Nicolin ou du veau de la ferme de l’Eponnet. Le Chef Machet est sensible à la provenance des cultures et des élevages, un souci qui lui a d’ailleurs valu une étoile Michelin en 2006.

Le restaurant de l’hôtel Le Crans, à Crans-Montana en plein coeur des Alpes suisses, est situé dans une rotonde donnant sur les sommets enneigés des montagnes environnantes. Sur la carte, un menu débordant de fraîcheur et d’inventivité, développée par Pierre Crepaud, qui se qualifie lui-même de simple cuisinier. D’éloquentes thématiques donnent le ton au repas: le grand large, inspirations fermières, passage par la laiterie… Manger au restaurant Mont-Blanc, c’est s’offrir un périple gustatif. Pour y vivre une expérience tout simplement inoubliable, on réserve sur la terrasse chauffée.  

Le restaurant Ursus a vu le jour parce que la Maison Bouvier souhaitait proposer à ses clients une grande table gastronomique. Pour la concevoir, le Chef Clément Bouvier s’est inspiré de la forêt alpine, décorant le restaurant de pas moins de 380 arbres de façon à y insuffler une atmosphère à la fois sylvestre et intime. Le menu, inspiré des plats régionaux et des denrées saisonnières des producteurs locaux, s’est mérité une étoile Michelin. Et puisqu’un repas est un moment de partage, on sert le même à tous les convives de la table. Trois options de menus sont proposées quotidiennement. À nous de choisir le voyage gastronomique pour lequel on désire s’embarquer !

Le restaurant Chez Vrony, niché à 2 100 mètres d’altitude, dans une chaumière en pierres décorée de billots de bois, offre une vue imprenable sur le Cervin. Des recettes de grand-mères, cadeau de l’héritage familial du restaurant, sont servies sur la terrasse panoramique, dont la réputation n’est plus à faire. C’est l’endroit idéal pour déjeuner vite fait avant de retourner dévaler les pentes (même si le chaud soleil de midi nous invite à s’y attarder). On y déguste des spécialités suisses comme des röstis ou de la fondue au fromage, accompagnées de Glüwhein ou d’un verre de vin régional. Santé ! 

Véritable institution à Zermatt, le restaurant alpin Blatten est tenu par la famille Taugwalder depuis plus de 150 ans. Situé au pied du Matterhorn et accessible depuis les pistes, ce repaire montagnard propose une cuisine suisse réconfortante. Chaque mercredi, durant la saison froide, une soirée fondue permet de se réunir entre amis dans un contexte fort chaleureux. La large terrasse du Blatten est l’hôte de nombreux événements spéciaux, été comme hiver. On aime y siroter un verre ou deux... Et quand le soleil disparaît derrière les montagnes, il suffit d’enfiler notre manteau Quartz Co. pour continuer de fêter en plein air tout en demeurant bien au chaud !  

Plus que de simples lieux de repas, ces restaurants nous permettent de vivre de véritables expériences alpines. Leurs menus sont une fenêtre ouverte sur la cuisine locale, et les ingrédients qui y sont utilisés sont à la hauteur des sommets sur lesquels ils sont situés. Lequel allez-vous essayer en premier ?